La théorie du Parking

La théorie du Parking est une idée qui traverse la tête de tous les Hommes depuis des années et des années. C’est à l’âge adulte qu’on remarque les effets de cette théorie.
En quelques mots, voila comment on pourrait décrire cette pensée : on cherche toujours à avoir mieux.

C’est quelque chose que j’ai remarqué à mes dix huit ans. Tout commence avec une histoire d’amour qui finit mal, et avec les conclusions qui s’imposent. Oh bien sur peut-être était-ce de ma faute, jeune insouciant que j’étais. Ou peut-être derrière ce terrible bilan se cachait une autre raison. En tout cas Elle n’en donna aucune. Mais cela faisait si peu de temps que je la fréquentais. Chagrin d’amour oui, mais surtout chagrin d’estime. Quelqu’un pourrait-il offrir plus que ce que je donnais ?

La théorie du Parking me vint alors.

Quand on arrive dans un parking, on cherche toujours la meilleure place. Celle qui nous rapprochera le plus des portes du magasin de nos rêves. Alors qu’on va prendre notre place et arrêter notre course vers le mieux, tournant depuis des heures dans ce labyrinthe de cylindrées, des phares au loin s’allument. Alors nos sens sont en éveil ! « Est-ce qu’il part ? Prépares toi à prendre sa place chéri. » Sans même estimer la qualité de la place qu’on possède ou qu’on allait prendre, on pousse tout notre argent sur la table et on décide de repartir à l’aventure. On espère que cette place tant convoitée sera libre, qu’elle nous libérera des cinquante pas de plus à faire pour atteindre les portes coulissantes du magasin.
Peut-être notre place était très bonne. Qu’importe ! Nous voulons LA place. Est-ce qu’elle se libérera ? Peut-être finalement ferons-nous un énième tour du parking pour rien. Si pour quelque chose. Pour regarder avec tristesse la place que l’on avait d’abord nous être volée par un quelconque malotru, à qui on en voudra alors qu’il est juste moins con que nous.

Ce qu’il faut retenir de la théorie du Parking, c’est qu’elle est appliquée par la plupart des Hommes, que ce soit en amour comme en affaires. Car cela ne s’applique pas qu’aux jeunes amourettes de nos dix-huit ans. Tous les jours nous entendons des collègues se plaindre de leur travail. Ils en cherchent un meilleur ! Pourtant le leur n’est pas des moins bon. Mais il leur faut mieux.
Et si les gens appliquent cette théorie, alors sachez qu’il faut à tout prix penser l’inverse. Certains se retrouveront sans place, obligés de faire tout le chemin à pied, de leur bout de place bien mal signalisé à l’autre bout du Parking. Il faut à un moment s’arrêter de chercher. Ne pas perdre espoir d’avoir un jour cette place parfaite. Simplement ne pas vous persécuter de ne pas la trouver. Une place peut être une bonne place. Pas la meilleure, mais une bonne.

Au mieux, vous essaierez de regarder toujours si une place est libre. De temps en temps, un coup d’œil avisé. Et si personne n’est dans le coin, pourquoi pas la prendre. Tout en chérissant votre ancienne place de vous avoir tant servi, pourquoi pas ne pas prendre cette meilleure place. Et évoluer de place en place pour peut-être un jour atteindre LA place. Patience est mère de sûreté…

Le seul grand saut qui existe dans la vie, c’est le fait de changer de magasin préféré. Alors un nouveau parking s’offre à vous, avec peut-être une bonne place déjà disponible. Ne cherchez pas plus loin, vous ne connaissez pas ce parking, autant saisir l’occasion quand elle vient.

Je conseille à tous de toujours faire attention à la théorie du Parking, on l’a tous appliquée un jour, et la garder dans un coin de tête ne coûte pas plus cher que le jeton de cadis que vous utiliserez dans tous les cas. Quant-à-moi, je m’en vais changer de voiture.

Florimon

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s