Relations épistolaires #5

Lettres du chevalier Dragon à sa chère Reine, 39ème jour d’été

Bonjour ma mie,
Je viens de perdre la lettre que je viens de vous écrire. Ma fatigue se mêle à la colère, pourtant je continue d’écrire. Voyez-vous, je tiens à ces lettres autant qu’à vous montrer que je ne vous oublie pas.
C’est au moment de fermer l’enveloppe et de marquer votre adresse que l’encre a recouvert tout le papier. Je me maudits. Je me souviens à peu près de ce que j’avais écrit, mais ça n’a plus la même saveur. Je parlais de retrouvailles rêvées dans vos appartements, et d’un orgasme à deux qui nous faisait dormir des deux oreilles. Malheureusement la scène n’est plus aussi claire sans ma tête. Grand heureusement j’ai une autre image qui me revient.
Vous vous rappelez le portrait que j’ai récupéré de cet artiste qui vous avait dépeint en petite tenue ? Je l’ai contemplé tout à l’heure. Magnifique, j’avoue m’être fait plaisir sur cette peinture qu’on croirait réelle. Vos formes sont tout d’abord magnifiques. Je me vois encore vous saisir les seins pour les embrasser. Quelles merveilles. Ils ont un gout si délicieux, une douceur, une rondeur… Je les aime ma reine. Je rêve d’ailleurs d’un buste à votre effigie. Y repenser me rend plus dur que je ne le pensais, et je crains fort de devoir mettre fin à cette missive avant qu’elle ne se transforme encore en un exhibitionnisme épistolaire. Je préfère garder mes promesses physiques pour nos retrouvailles.
Je vous embrasse fort, comme j’en ai l’habitude. J’espère vous revoir bientôt, profitez de votre séjour.
Votre dévoué serviteur, Florimon, le chevalier Dragon.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s